BFFF Weekly 2: Guys, the girls!!!!

17 Mar

Chers Matt et Danny

FRA/ENG

Au bout du compte, il n’y a que deux genres d’hommes. Type 1: l’homme ennuyeux. Pour une raison évidente, il n’a presque aucune chance d’entrer dans le cercle de mes BFFF/Best Fiction Friend Forever/Personnages préférés à qui j’écris chaque semaine. Type 2: l’homme compliqué. Dans cette seconde catégorie, seul l’homme très compliqué est susceptible de devenir un formidable BFFF. Et, là, il faut bien reconnaitre que Matt et Danny, de la série « Studio 60 on the Sunset Strip », vous êtes surqualifiés.

D’abord car vous appartenez à l’espèce des « amis jumeaux ». Deux corps. Mais, trois cerveaux. Évidemment, chacun d’entre vous en possède un. Additionné à celui de l’autre, il en forme un troisième. Inutile d’enquêter (je l’ai déjà fait) il n’y a aucune explication scientifique, ni de résultats de recherches Google à ce curieux phénomène. C’est une combinaison compliquée. Peut-être est-ce indispensable quand on passe ses jours et ses nuits à produire une émission à sketchs en prime time à la télévision américaine, ce que vous faites dans « Studio 60 on the Sunset Strip », une série qui se déroule dans les coulisses de la télé.

Plus compliqué encore, Matt et Danny, vous avez décidé que télé pouvait rimer avec intelligence et subtilité. Je sais, lorsque vous avez exprimé publiquement cette ambition, les gens ont eu du mal à réprimer un fou rire. Vous avez alors dû les mettre en garde: « Hey, c’est vrai, nous gagnons notre vie en écrivant des blagues mais ceci n’en est pas une. C’est super sérieux. Pourriez-vous, s’il vous plaît, arrêter de sourire? Merci. »

Vous voulez des téléspectateurs. Mais vous voulez que ces téléspectateurs demeurent des gens bien. Ce qui dans votre dialecte d' »amis jumeaux » signifie des gens capables de concevoir des phrases comportant au minimum sujet/verbe/complément et d’envisager l’existence autrement qu’en terme de bien et de mal, de temps en temps. Et cela, malgré la pub, unique source de financement de votre émission. Beaucoup plus que compliqué. Mais pas encore assez pour vous, Matt et Danny.

Alors, pour corser encore un peu les choses, dans la série, vous craquez pour les mauvaises jeunes femmes. Brillantes et charmantes, elles pourront peut-être un jour vous rendre heureux. Mais il va être long, très long le chemin vers le bonheur. Super compliqué pour vous. Délicieux à regarder pour nous. Ne baissez pas les bras, s’il vous plaît. Ni sur la télé. Ni en matière romantique. Tant que vous ne renoncerez pas, promis, nous serons là. Merci.

La semaine prochaine dans ILTVSW… Oups, pas encore tranchė, désolée.

Titre/Title: Studio 60 on the Sunset Strip (2006/2007)
Créateur/Creator: Aaron Sorkin
Cast: Matthew Perry (Matt Albie), Bradley Withford (Danny Tripp)
Maths: 1 saison/season, 22 épisodes
Chaine/Network: NBC

Dear Matt and Danny

At the end of the day, there are only two kinds of guys. Type 1: the boring guys. For obvious reasons, they have very close to zero chance to become one of my BFFF/Best Fiction Friend Forever. Type 2: the complicated guys. Among them, only the very complicated ones can make great BFFF. So Matt and Danny, from the show « Studio 60 on the Sunset Strip », we have to admit that you are both overqualified.

First, we understand you are « twin friends » kind. Two bodies. Three brains. Each of you have one which added form a third one (no scientific explanation, no Google search results). This is a complicated combination. Maybe that’s what it takes to produce a show on prime time US TV because that’s what you spend your days and nights doing in « Studio 60 on the Sunset Strip », a show that takes place on the set of… a sketch-comedy TV show.

Even more complicated, you have decided that TV should be about smart and subtile. I know, people could hardly help laughing when you told them this was your ambition. So you had to warn them: « Hey, I make my living from writing jokes but this isn’t, could you, please, stop smiling, thank you ». You want viewers of course but you want them to remain good people. Which in your « twin friends » language means people able to think and articulate a sentence with at least one subject/verb pair and discuss life not exclusively in terms of right or wrong. Despite the commercials issues. Tremendously complicated. But still not difficult enough.

So you both have chosen to fall for « wrong right » women. Meaning, beautiful and brilliant girls who might one day make you happy. But it’s going to be a long long road to happiness. Absolutely not simple for you. So delicious for us to watch. Please do not give up, guys. Fight for the show and the girls!!! As long as you do, we will be there. Thanks.

Next week in ILTVSW… Oops, not decided yet, sorry.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :