BFFF Weekly 7: Friendship isn’t always easy

12 Mai

Cher Ari

FRA/ENG

Ari Gold de la série Entourage, vous êtes l’un de mes BFFF/Personnages préférés pour toute la vie à qui j’écris chaque semaine. Et, franchement, je ne vous en remercie pas. Vous avoir comme ami me propulse dans la catégorie des gens peu recommandables. Du coup, je me suis dit qu’admettre publiquement cette amitié coupable était le début de la rédemption. Et me voilà qui me confesse…

Ari Gold vous ne devriez pas compter au nombre de mes amis car parmi tous les agents de stars qui font la loi à Hollywood vous êtes le plus vulgaire et le plus mysogine. Grâce à vous j’ai d’ailleurs largement progressé en anglais mais heureusement personne ne le saura jamais. Même lorsque je serai une très vieille dame que personne n’osera contredire aucun des mots que j’ai appris grâce à vous ne sortira de ma bouche.

Le pire dans tout cela, pour être parfaitement honnête, c’est que j’aimerais tellement juste une fois exploser comme vous en hurlant tellement le mot F……… qu’un rappeur en fin de carrière en rougirait. Mais, je ne peux pas. C’est comme ça.

Peut-être est-ce ce qui nous différencie de vous. Nous les femmes et vous les hommes. J’entame un débat potentiellement houleux en sous-entendant que nous sommes délicates et vous, brutaux. Stoooooooop! Ne commencez même pas Ari! Sur ILTVSW, c’est moi le boss. Et je n’ai aucune intention de vous laisser vous adresser à moi sur le même ton que celui que vous employez avec les gens qui travaillent dans votre agence. Et notamment ce pauvre Lloyd votre assistant qui rêve de devenir agent.

Mais l’amitié c’est magique même si cela consiste essentiellement à chercher/trouver des excuses. Donc vous êtes probablement Ari Gold le psycho à cause de toutes ces stars un peu folles qui gravitent autour de vous et que vous devez gérer. C’est comme cela que vous gagnez votre vie. Cela ne doit pas être facile tous les jours de recevoir ses acteurs qui pleurent et supplient comme des bébés pour que vous leur obteniez le film, la fille ou la paire de chaussures dont ils ont une urgente envie. Attendez. C’est peut-être aussi cela la raison pour laquelle vous êtes l’un de mes BFFF. Bien plus intéressant que le tapis rouge, les coulisses et la folie de Hollywood…

La semaine prochaine sur ILTVSW… Oups, pas encore tranché, désolée.

Titre/Title: Entourage (2004/2011)
Créateur/Creator: Doug Ellin
Cast: Jeremy Piven (Ari Gold)
Maths: 8 seasons
Network: HBO

Dear Ari

Ari Gold from the show Entourage you are one of my BFFF/Best fiction friends forever and I do not thank you for that. It categorizes me as a bad person. So I thought that admitting publicly my guilty friendship was the beginning of redemption. And here I am confessing…

Ari Gold you should not be a friend to me because among all the show business agents ruling Hollywood you are the most vulgar and misogynist person ever. Thanks to you I significantly improved my English skills but fortunately nobody will ever find out. Because even when I will be a very old grandma who nobody will dare to contradict, no one of the words I learned from you will ever come out of my mouth. To be completely honest, I wish I could just once explode like you do and yell so many F……… words but I just can’t. That the way it is.

Maybe it’s a gender issue. I know this is a dangerous path implying that women are delicate and men brutal. Stoooooooop! Don’t even start Ari! On ILTVSW I am the boss and I do not intend to let you speak to me like you speak to the people working in your agency. Special mention to Lloyd your assistant/agent wannabe.

But friendship is magic. It is mainly about finding excuses. So you are probably Ari Gold the maniac because of all the crazy stars you have to deal with. That’s what you do for living. Not easy every day all those actors crying and begging in your office like babies to get you get them the movie, the girl or the shoes they want so badly. Wait. This may be the other reason you are one of my BFFF. Much more interesting than the Red Carpet, being an insider in the Hollywood crazyness…

Next week in ILTVSW… Oops, not decided yet, sorry. 

2 Réponses to “BFFF Weekly 7: Friendship isn’t always easy”

Trackbacks/Pingbacks

  1. BFFF Weekly 46: The bear factor | I love TV so what? - 07/09/2014

    […] PS: malgré cette première lettre de septembre, je ne suis pas devenue une série addicte à préjugés pendant l’été. Je trouve toujours que vous êtes un gars formidable, Ari Gold! […]

  2. BFFF Weekly 61 : When Ari met Andy | I love TV so what? - 25/10/2015

    […] est une apprentie vous, Ari. Sans vos problèmes de famille car elle n’en est pas encore à ce stade de sa vie. Quand […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :