BFFF Weekly 11: one hell of a bad guy

9 Juin

Mr Bell

FRA/ENG

Dire ce que l’on a sur le coeur, il paraît que cela fait du bien. Dans mon cas particulier, je n’en suis pas certaine mais je suis partante pour essayer. Avis aux lectrices et lecteurs de ILTVSW : je dois vous dire un truc. Cette semaine, je ne sais plus très bien où j’en suis. En fait, je ne sais plus du tout où j’en suis. J’ai pour habitude de commencer ma petite lettre hebdomadaire amicale par un : « Cher personnage » mais avec vous Stringer Bell de la série The Wire, c’est tout bonnement impossible.

Comment pourrais-je débuter une lettre à un tueur sans pitié comme vous de cette façon? Je ne devrais probablement même pas vous appeler Monsieur, Mr Bell. Soyons clair : vous n’êtes pas l’un de mes amis mais vous êtes l’un de mes amis, pire l’un de mes BFFF/Personnages préférés pour toute la vie à qui j’écris chaque semaine. Vous voyez. Je vous avais prévenu. Je ne sais plus où j’en suis. Vous êtes bien plus qu’une méchante personne. Vous êtes presque l’incarnation du méchant. Vous êtes en affaire avec la mort. Vous faites régner la loi des armes et de la drogue sur une zone entière de Baltimore. Je ne devrais donc avoir aucune raison d’être perturbée.

Si je le suis, c’est parce que votre créateur David Simon est un génie. Je suis certaine qu’il détesterait l’affirmation convaincu que le génie ne peut pas s’exprimer dans une série ou sur le petit écran d’une télévision. Sans vouloir vous manquer de respect, David, je maintiens mon constat et c’est de votre faute (bientôt sur ILTVSW un personnage de Treme).

Avec les scénaristes de son équipe, David Simon a créé des gars comme vous, Stringer Bell, pour nous expliquer comment la bonne ville de Baltimore s’est désintégrée. Et comment le rêve américain peut tourner au cauchemar américain. Ils vous ont créé en chair et en os. Et pour que cela soit efficace, ils savaient qu’ils devaient vous donner une part d’humanité. Ils se sont tellement bien débrouillés que même si vous n’êtes qu’un tueur à sang froid, Stringer Bell, ben nous voilà qui nous passionnons pour le destin de votre clan, la famille Barksdale.

Peut-être parce qu’en racontant votre histoire, Stringer Bell, c’est la nôtre qu’ils déroulent sous nos yeux. Pas que nous vivions dans l’enfer quotidien des cités décrit dans la série. Mais parce qu’en tant que citoyens nous devrions faire en sorte que la démocratie l’emporte toujours sur la corruption même si le système est construit pour que cela soit impossible. Il me semble utile de préciser à ce stade que je n’envisage de me présenter à aucune élection en 2013. Euh, on va se calmer, ILTVSW, ce n’est que de la télé (ou pas).

La semaine prochaine dans ILTVSW… Oups, pas encore tranché, désolée.

 

 

Titre/Title: The Wire (2002, 2003, 2004, 2006, 2008)
Créateur/creator: David Simon
Cast: Idris Elba (Russell Stringer Bell)
Maths: 5 saisons/seasons
Chaîne/Network: HBO

Mr Bell

They say it feels good to tell what’s on our mind. In my particular case I am not sure, but I am willing to give it a try. Hey people, I need to tell you something : I am confused. Awfully confused would even be more accurate. Usually I start my weekly friendly letter on I love TV so what? by : « Dear character » but it is simply not an option with you Stringer Bell from the show The Wire.

How could I start a letter to a ruthless drug dealer like that? I should probably not even call you mister, Mister Bell. Let’s make things clear : you are not one of my friends but you are one of my friends, worse one of my BFFF/Best fiction friends forever. See. Told you. Confused. You are far worse than a bad guy. You are close to be the ultimate bad guy. You are a death businessman bad guy type. Running an entire Baltimore area by guns and drugs. So I should not be confused.

Why did I got so confused? Because your creator David Simon is a genius. He would probably hate the adjective, thinking genius has nothing to do with a television show or a television screen. No offense David but I am not giving up on the genius adjective and you are responsible for that (Treme character soon on ILTVSW).

Anyway, David Simon and the writers of The Wire created guys like you to explain to us how the good city of Baltimore fell apart. And to show us how the American dream could become the American nightmare. To do that they created you flesh and blood. And to do that effectively they knew they needed you, Stringer Bell, to exist as a human. They did sooooo well that despite the cold-blooded killer you are, here we are interested in the faith of your gang, the Barksdale family.

Maybe because telling your story, Stringer Bell, they are telling ours. Not that we actually live the devilish projects every day life described in the show. But because as citizens we should stand up and make sure democracy wins against corruption even if the political system is designed to prevent such an ambition success. Just to be clear I am not running for any kind of public office in 2013. Euh, keep calm ILTVSW, it’s only just TV (or not) .

Next week in ILTVSW… Oops, not decided yet, sorry

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :