BFFF Weekly 19: Are you a character for real?

6 Oct

Cher gars

FRA/ENG

Jusqu’à présent, j’avais toujours imaginé que la chose la plus cool dans ma prochaine prochaine vie – celle d’après avoir été pour une raison totalement évidente Scarlett Johansson – serait de mourir en essayant d’être Woody Allen. Si cela devait arriver, cela signifierait que des choses irrationnelles peuvent advenir ce qui voudrait aussi dire que je pourrais choisir d’être le Woody Allen de Manhattan, Annie Hall ou La rose pourpre du Caire.

Mais ça, c’était avant de vous rencontrer Louie, de la série Louie, mon plus récent BFFF/Personnages préférés pour toute la vie à qui j’écris chaque semaine. C’est complètement étrange considérant que je n’aurais jamais cru une telle chose possible. Comment pouvais-je penser que je rirai un jour d’une blague graveleuse balancée par, soyons concise, un autre comique roux au physique quelconque (juste les faits, aucun jugement)? Et bien, j’avais tort. Mais, heureusement, cela restera entre moi et mon écran d’ordinateur. Personne ne regarde. Personne n’entend. Et, dans le monde d’aujourd’hui, lire ne compte pas. Aucun mal n’est donc fait.

Cela n’est pas la seule anomalie. Sur ILTVSW, j’écris chaque semaine à des personnages. C’est-à-dire des gens qui n’existeraient pas sans l’écriture formidable d’auteurs super talentueux et masochistes notoires qui souffrent volontairement sur le clavier de leurs portables afin de nous rendre heureux. Dieu bénisse les scribes. Mais vous, Louie, vous êtes à la fois une vraie personne (Louis CK, Américain, divorcé, père célibataire), un auteur, un acteur, un réalisateur, un producteur et… un personnage. Je dois vous l’avouer, ce n’est pas une blague, tout cela me met extrêmement mal à l’aise. Êtes-vous le citadin blanc dont vous parlez tellement? Est-il 1% vous? 100% vous? Pas du tout vous? Qui est donc ce type qui erre dans ces rues de New York rarement vues à la TV avant? Ce gars qui admet publiquement que dans l’hypothèse où il ne resterait plus d’êtres humains après l’apocalypse nucléaire les singes seraient son premier choix. D’ailleurs, à part venant de Woody Allen ou de vous, une réplique comme celle-la ne ferait vraiment sourire personne. Cela ne s’appellerait pas de l’humour mais de la zoophilie.

Louie, votre réponse représenterait beaucoup pour moi. Dans l’une de mes hypothèses, je suis supposée applaudir un comique génial et, dans l’autre, ressentir de la compassion pour toute cette solitude que je décèle au fond de votre œil gauche. En d’autres termes, êtes-vous un clown triste ou l’Amadeus de la comédie? Quelle que soit la réponse, ne pas tenter de la découvrir serait un péché.

La semaine prochaine dans ILTVSW… Oups, pas encore tranché, désolée.

 

Louis CK aka Louie

 

Titre/Title: Louie (2010/…)
Créateur/Creator: Louis CK
Cast: Louis CK (Louie)
Maths: 4 saisons/seasons
Chaîne/Network: FX (USA) – OCS en/in France

Dear dude

Until this day I kind of thought the coolest thing for my next next life – the one after being Scarlett Johansson for obvious reasons – would be to die again trying to be Woody Allen. If that happens it means that non-rational things can happen which also means I get to choose the Woody Allen I wanna be which would be the Manhattan, Annie Hall or The purple rose of Cairo Woody Allen.

But, again, this was before I met you, Louie, from the show Louie, my latest BFFF/Best fiction friends forever. And this is totally weird because I had never imagined such a thing would be possible. How could I possibly laugh that much at another sex joke made by another, let’s put it this way, average looking red hair guy (just facts here, no judging)? Well, I was wrong and I feel deeply guilty about it but, luckily, it’s just me and my computer screen. Nobody is watching. Nobody is listening. And, in the 21th century, nobody cares about reading. There is no harm done.

But this is not the only anomaly. On ILTVSW, each week I write to characters meaning people who wouldn’t exist if not the awesome writing of super talented scribes voluntarily suffering on the keyboard of their laptops to make us feel good. God bless the writers. But you, Louie, you are at the same time an actual person (Louis CK, American, divorced, single dad), a writer, an actor, a director, a producer and a… character. I need to tell you, and I am not joking, it makes me feel very uncomfortable. Are you the urban white guy you talk so much about? Is he 1% you? 100% you? Not at all you? Who the hell is this guy wandering around some streets of a New York City rarely seen on TV before? Publicly admitting monkeys would be his first choice after the nuclear apocalypse if there were no humans left. By the way, just you and Woody Allen can afford the luxury of such a joke. Coming from anyone else it would not be a joke but zoophilia.

Louie, your answer would mean a lot to me because in one case I am suppose to applaud a genius comedy man and in the other, to feel compassionate because of all the loneliness I can read in your left eye. In other words, are you a sad clown or the Amadeus of comedy? Either way it is an absolute must do to try to find out.

Next week in ILTVSW… Oops, not decided yet, sorry. 

2 Réponses to “BFFF Weekly 19: Are you a character for real?”

  1. Marion² 10/10/2013 à 17:33 #

    Un blog séries TV bilingue, j’adore/I adore:)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :