BFFF weekly 23: What kills you makes us stronger

10 Nov

Chère Cathy

FRA/ENG

Je vous prie de me pardonner, je suis terriblement lâche. Lorsque je vous ai rencontré, j’ai mis une semaine à le réaliser. Et, il m’a fallu des mois pour essayer de surmonter ce triste constat. Je ne suis toujours qu’une lâche mais je suis aujourd’hui capable d’écrire cette lettre car Cathy de la série The Big C, vous comptez vraiment pour moi et, pour cette raison, vous êtes l’un de mes BFFF/Personnages préférés pour toute la vie à qui j’écris chaque semaine.

Pour être honnête, quand j’ai débuté mon délire épistolaire hebdomadaire, vous étiez déjà dans le top 10 de la liste de mes personnages favoris (je ne citerai pas les autres car je ne veux blesser personne). Il est déjà extrêmement difficile de dire aux gens qu’on les aime dans la vraie vie alors à des personnages… imaginez mon embarras et je ne mentionne même pas mon amour propre. Mais comme I love TV so… much, je me cache derrière un sens de l’humour discutable (après un demi Mojito, j’aime à penser qu’il n’est pas loin d’être britannique mais je ne consomme presque qu’exclusivement de la San Pellegrino, même le soir du Nouvel An, donc j’ai bien conscience que c’est tristement inexact – passeport français…). Quoi qu’il en soit, l’humour ne semble pas adéquat avec vous, Cathy. Depuis la saison 1, je sais que vous êtes mourante. Le cancer vous tue. Vous luttez contre un mélanome. Qui veut se lancer dans une blague? Pas moi. Très peu de gens, en fait. C’est dire à quel point votre créatrice Darlene Hunt est un génie.

Qui aurait dit que je passerais quelques uns de mes meilleurs moments de télé à regarder une femme, une mère, une épouse affronter le pire? Cela a été intense. Parce que F…. la mort, vous êtes incroyablement vivante. Et vous osez des choses que nous aimerions tous faire mais que nous ne tentons jamais car les lendemains seraient bien trop douloureux à affronter (Si l’une des lectrices qui a déjà vu la série essaye de nous faire croire qu’elle n’a pas à l’esprit la scène du porche, c’est qu’elle est la meilleure copine de Pinocchio).

Mais Cathy, vous n’êtes pas seulement une femme audacieuse, vous prenez également grand soin des gens autour de vous. Votre ado, par exemple – oh ce dernier épisode de la saison 1, même Shonda Rhimes au sommet de sa forme n’a pas réussi à me faire pleurer autant. Ou votre égoïste de mari. Et vous faites de la place pour une authentique et belle amitié.

Je peux vivre avec l’idée que je ne verrai plus mes BFFF, c’est ce que font les grandes personnes, mais vous êtes une exception, Cathy. Pour la première fois de ma vie de série addict, j’ai choisi de ne pas regarder le dernier épisode d’un TV show. Lâche, je demeurerai, c’est écrit.

 

Laura Linney/Cathy Jamison

 

Titre/Title: The big C (2010/2013)
Créateur/creator: Darlene Hunt
Cast: Laura Linney (Cathy Jamison)
Maths: 4 saisons/seasons
Chaîne/Network: Showtime

Dear Cathy

Please forgive me, I am a coward. It took me a week to face the truth when I first met you. And it took me months to try to find the strength to get over it. I still am a coward but I am now able to do this today because Cathy from the show The Big C I truly care about you and therefore you are one of my BFFF/Best fiction friends forever.

As a matter of fact, when I started my weekly epistolary delirium about my favorite characters you already were in the top 10 of my list (I won’t name the others because I do not want to hurt). But you know, it’s never easy to tell people you like them in real life so imagine how hard it is when they are not actual people. You just do not want to think of self esteem…  But because I love TV so… much, I hide myself behind a poor sense of humor (after half a Mojito I like to think of it as British but I mostly drink San Pellegrino, even during New Year Eve, so I know it is sadly untrue – French passport…). Anyway, with you Cathy this just doesn’t feel right. See from season 1, I knew you were a dying woman. Cancer is killing you. Melanoma is your fight. Who is in for a melanoma joke??? Not me. Very few people can dot that. This say how much your creator Darlene Hunt is a genius. 

Who would have thought I would spend some of my best TV moments watching a forty something woman, wife and mum facing the worst? But I did. Because, F…. death, you are overwhelmingly alive. So you do things we would all like to do but never actually try to do because of all the tomorrows we would have to deal with if we did. (If any of the female readers who have seen the show is pretending she is not now thinking of the front porch scene, she just is Pinocchio’s best friend).

But you are not only a bold woman, you also take good care of your people. Like protecting your teenage son – last episode of season 1 not even Shonda Rhimes at her best made me cry that much… And taking care of this selfish husband of yours and make time for a true & beautiful friendship.

I can live with the fact that I am not going to see a BFFF anymore, that’s what grown-ups do, but not with you, Cathy. For the first time of my series addict life, I have chosen not to watch the very last episode of a show. Coward I will remain.

4 Réponses to “BFFF weekly 23: What kills you makes us stronger”

  1. Yelyam 11/11/2013 à 21:41 #

    Tu rates dès lors un des plus émouvants épisodes que la télé a pu nous servir….
    Ce dernier épisode est un chef d’oeuvre, plein d’émotions et surtout il permet aux spectacteurs et aux autres personnages de la série (ils comptent aussi…) de dire au revoir….

    • Marianne Levy 27/11/2013 à 20:02 #

      Allez, je vais prendre mon courage à deux mains et faire une provision de Kleenex … Tu m’as convaincue, merci : )

  2. Atelierdemilie 27/11/2013 à 19:45 #

    Merci pour ce nouveau coup de pouce ! Grâce à votre blog, j’ai beaucoup aimé « The Paradise », et grâce à votre message sur « MBC », j’ai dévoré « Orange is the New Black » !
    Nul doute que cette série va beaucoup me plaire aussi ! 🙂

    • Marianne Levy 27/11/2013 à 19:57 #

      Merci pour votre message! Si Orange is the new Black vous a plu, je suis certaine que vous serez touchée par The Big C. Et moi, je serais ravie de lire votre avis sur cette série ; )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :