BFFF Weekly 39: The girl & the ponytail & us

13 Avr

Chère Peggy

FRA/ENGLISH

Jamais plus, je ne considérerai les queues de cheval, les cols blancs et les jupes au genou de la même manière. C’est ma réponse courte à la question suivante : pourquoi Peggy Olson de la série Mad Men est-elle votre BFFF/Personnage préféré pour toute la vie à qui vous écrivez chaque semaine? Avant de vous rencontrer Peggy, je faisais des cauchemars atroces. Je me réveillais au beau milieu de la nuit en hurlant : « Vous les P (bip) de zombies, pourriez-vous SVP revenir me hanter? Je donnerais une année de mon budget cupcakes et la moitié de mes CD de Whitney Houston, si vous m’aidez à oublier le souvenir de « moi, la fillle invisible et timide en queue de cheval, jupe au genou ».

Mais ça, Peggy, c’était avant. Telllllllllllllement 2006. C’était avant Mad Men. Je sens qu’il faut interrompre cette lettre pour apporter une précision. Ne soyez pas offensée parce que je vous appelle Peggy. Je vous respecte. Infiniment. Et vous pouvez, d’ailleurs, vérifier ici que j’appelle aussi Don, Don. Quoi qu’il en soit, j’ai récemment pris conscience que ce titre, Mad Men était un piège. Alors que nous nous retrouvons pour la toute dernière fois, j’ai la conviction que la série aurait dû s’intituler Mad Woman. En sept ans, non seulement vous êtes passée du statut de « secrétaire consciencieuse appelée chérie » à celui de « presque star de la pub ». Mais, en vous élevant, vous nous avez fait grandir aussi. Nous, les filles, qui essayons de nous construire une vie malgré le handicap initial de la jupe bleu marine et des inhibitions qui y sont fatalement associées. Dans les bons jours mais, surtout, dans les mauvais, votre image, Peggy, est une arme surpuissante. Pour comprendre à quel point, jetez un œil sur ma liste nommée de manière très pragmatique « Ne pas appeler le 17, penser à Peggy »:

– moi en train d’interviewer quelqu’un dont je suis fan (Einstein, Groucho Marx … ) et appuyant sur le bouton play au lieu du bouton record.
– moi essayant de me rappeler les réponses aux questions que j’aurais dû enregistrer mais que je n’ai pas pu enregistrer parce qu’en 2014 on ne peut décidément pas faire confiance à la technologie.
– moi confondant les messages directs et les tweets et partageant, avec le hashtag Paris, des informations classées « confidentiel copines ».
– moi tweetant: « Les gens, ce n’était pas pour de vrai, c’était un test ».
– moi tweetant encore : « Les gens, ceci n’était PAS un test, c’était une blague. Ha ha ha. RT. Plizzzzzzzz ».
– ma main gauche tremblant hystériquement pendant que j’essaye d’articuler quelques mots raisonnablement intelligents et drôles devant 500 personnes (ce qui n’arrivera plus avant ma prochaine prochaine vie).

Voyez, Peggy, combien vous comptez pour moi. Si vous y êtes arrivée, nous pouvons toutes y arriver. Vous êtes le vrai visage du rêve américain. De la rue à Park avenue, on avait déjà entendu parler. Mais, des ballerines aux Stilettos, de secrétaire à géniale publicitaire, nous avons tout appris de vous. La fille ordinaire qui est devenue une femme extraordinaire.

La semaine prochaine dans ILTVSW… Oups, pas encore tranché, désolée.

 

Elisabeth Moss/Peggy Olsen

Elisabeth Moss/Peggy Olsen

 

Title/Titre: Mad Men (2007-2015)
Créateur/creator: Matthew Weiner
Cast: Elisabeth Moss (Peggy Olson)
Maths: 7 saisons/seasons
Chaîne/Network: AMC

 

Dear Peggy

I will never look at ponytails, white collars and knee-long skirts the same way. This is the short answer to the question : why is Peggy Olson from the TV show Mad Men your BFFF/Best fiction friend forever? Before I met you, Peggy, I made awful nightmares. I would wake up in the middle of the night and scream : « You F (bip) zombies or whatever, would you please come back and haunt me. I’ll give a year of my cupcake budget and half of my Whitney Houston CD’s if you help me to forget the « me with a ponytail, shy and invisible girl » memory.

But Peggy, that was before. That was soooooo 2006. That was before Mad Men. I feel that I need to clarify one point here. Do not feel offended because I called you Peggy, Peggy. I respect you. Tremendously. And you can check here, I did call Don, Don. Anyway, I also feel that this Mad Men title is a trap. As we are meeting for the very last time, my guess is the show should have been called Mad Woman. In seven years, not only you rose from conscientious-called-darling secretary to copywriter big player. But, by doing so, you made us rise too. All of us girls trying to make it through life despite the navy blue skirt and associated inhibitions initial handicap. 

In good times and bad times this picture of you Peggy is such a massive weapon. Have a look to my « do not call 911 but think of Peggy list » below:

– me interviewing someone I am a total fan of (Einstein, Groucho Marx … ) and pushing the play instead of the record button.
– me trying to remember the answers to the questions I should have recorded but did not because even in 2014 there is no way you can trust technology.
– me confusing direct messaging & tweeting and sharing, with the hashtag Paris, girlfriends secret information.
– me tweeting: « people this was not for real, this was a test ».
– me tweeting again: « people this was NOT a test, it was a joke. Ha ha ha. RT. Plizzzzzzzz. »
– my left hand crazily shaking as I am trying to articulate reasonably smart and funny words in front of 500 hundred people (which will not happen again before my next next life).

See, Peggy, that’s how important you are to me. If you made it, we all can make it. You are the real face of the American dream. From rags to riches, we knew about. But, from ballerinas to stilettos, from typewriting to awesome public speaker, we learned it all from you. The ordinary girl who becomes extraordinary.

Next week in ILTVSW… Oops, not decided yet, sorry.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :