BFFF Weekly 51: This is a dream job request

23 Nov

FRA/ENGLISH

Mme Shelby

J’ai pleinement conscience du caractère peu orthodoxe de mon initiative. Soyons donc directe. Polly Shelby, de la série Peaky Blinders, puis-je devenir un membre de votre famille? Je sais que la question du sang va se poser mais avez-vous déjà vu Le Parrain? Et, si c’est le cas, vous souvenez-vous de Tom Hagen? Il n’était pas plus italien que je suis gitane mais cela n’a pas empêché Don Corleone de le considérer comme son fils. Il avait toute confiance en lui. Polly en vous invitant dans le cercle très privé de mes BFFF/Personnages préférés pour toute la vie à qui j’écris chaque semaine, je vous donne une preuve en béton armé de ma loyauté.

Je vous imagine tentant de me scruter de manière suspicieuse. Pourquoi une femme jetterait donc l’intégralité de son dressing pour ne plus porter que des vestes en tweed et des casquettes, l’uniforme des Peaky Blinders? Je comprends, c’est bizarre. Pourtant, c’est assez logique comme démarche. Voyez-vous, 2014 ressemble à s’y méprendre à 1930. Nous traversons une crise économique mondiale, la politique rime plus avec corruption qu’avec solution et la dernière collection automne hiver était moche à jeter. Pour toutes ces raisons, cela serait vraiment réconfortant d’intégrer votre gang.

OK, être un Peaky Blinders, ce n’est pas simple tous les jours. Je ne sais pas encore me battre mais je cours vite, c’est déjà ça. Et puis, avant de me lancer dans le journalisme, j’ai fait des études de droit, donc je pourrais aider vos gars à sortir de prison sans que vous ayez à payer un prix terrible pour y parvenir.

Quand on pose sa candidature pour un job de rêve et que l’on a la chance de décrocher un entretien, mieux vaut avoir un argument solide. Eh bien, j’en ai un. Polly, ce que j’apprécie le plus dans votre famille, c’est la manière dont les femmes ont le droit à la parole et la singularité. J’adore que vous ne soyez pas une série de gangsters testostéronés de plus. La preuve? Les gangsters eux-mêmes laissent, de temps en temps, leur part féminine s’exprimer.

Vous êtes tous à la fois forts et sensibles. Cette dualité fait des Peaky Blinders des individus très humains et très intéressants. Tellement intéressants que les six épisodes que compte une saison sont terriblement frustrants. J’aimerais tellement pouvoir profiter davantage de votre compagnie. Spécialement depuis que vous passez plus de temps à Londres qu’à Birmingham. Alors, Polly, glisserez-vous un petit mot à Thomas, le big boss, pour moi?

La semaine prochaine dans ILTVSW … Oups, désolée, pas encore tranché.

Helen McCrory (Polly Shelby)

Helen McCrory (Polly Shelby)

Titre/Title: Peaky Blinders (2013 –    )
Créateur/Creator: Steven Knight
Cast: Helen McCrory (Polly Shelby)
Maths: 2 saisons/seasons
Chaîne/Network: BBC2, en 2015 sur Arte

Mrs Shelby

I am fully aware of the unorthodoxy of my initiative. So let’s be bold, Polly from the show Peaky Blinders, can I become a member of your family? I know there is the blood obstacle. But have you ever seen The Godfather? And if you did, do you remember Tom Hagen? He wasn’t an Italian still Don Corleone considered him his son. He made it clear he was trustworthy. And Polly, me including you in the very private club of my BFFF/Best Fiction Friend Forever is a massive proof. 

I can picture you Polly looking suspiciously at me. Why would a woman throw away all of her dressing to wear only tweed jackets & caps, the Peaky Blinders uniform? I get it, it seems weird. But it makes perfect sense. See, 2014 is so 1930. We are in the midst of a worldwide economic crisis, politics is more about corruption than solution and last year fall & winter collection sucked. So it would be very comforting if I could join your gang. 

I know being a part of the Peaky Blinders is not simple everyday. I cannot fight yet but I can run fast and this is a good start. Also I went to law school before switching to journalism so I could help to get the members of the family out of jail without you having to pay a terrible price. 

When you apply for a dream job and have an interview you’d better have a strong motivation. I do have one. Polly, what I value the most in your family is the way women are given a role and a voice. I love it that you are not a testosterone only gangsters show. And even guys gangsters show their feminine side eventually. 

You all are both strong and sensitive at the same time. This duality make the Peaky Blinders members very human and very interesting. So interesting that six episodes a season aren’t enough. It is so frustrating not being able to spend more time with you. Especially since you spend more time in London than in Birmingham. So Polly, will you talk to Thomas, the big boss, for me?

Next week in ILTVSW … Oops, not decided yet, sorry.

Retrouvez ce billet dans la sélection hebdomadaire Séries Mania

Une Réponse to “BFFF Weekly 51: This is a dream job request”

Trackbacks/Pingbacks

  1. ILTVSW best Best Fiction Friend Forever fall/winter 2014 | I love TV so what? - 14/12/2014

    […] Polly … BFFF Weekly 51: This is a dream job request Alicia … BFFF Weekly 50: Too good yet true Will … BFFF Weekly 49: Almost isn’t good enough, right? Libby … BFFF Weekly 48: Second chances should come by three John … BFFF Weekly 47: The best is yet to come Marin … BFFF Weekly 46: The bear factor […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :