BFFF Weekly 56: Peanut butter > Tofu

29 Mar

FRA/ENGLISH

Chère Kimmy

Quand nous étions enfants, la vie était avant tout une question de bonheur. Et le bonheur, une question de beurre de cacahuètes. C’était une vérité tellement universelle que de l’autre côté de l’océan Atlantique à Paris, France, Europe – je ne suis pas certaine que vous ayez atteint ce chapitre à l’école avant que la chose affreuse ne vous arrive – nous pouvions nous gaver de crème de marrons en tube. Des fois, nous devions ensuite courir d’urgence aux toilettes, bien sûr. Mais, le plus souvent, la magie de la crème de marrons faisait son effet. Nous étions heureux. Littéralement. Mais, avec le temps, insidieusement, notre vie est passée du Nutella (un gagnant, lui aussi) au Tofu. Et, nous nous sommes retrouvés coincés dans une existence labellisée « bio ». Autrement dit, une vie d’adulte où le bonheur se mesure en droits et le malheur en obligations. Les tubes et même les pots n’étant évidemment plus le sujet. Nous sommes trop foutus ! Oui, Kimmy, de la série Unbreakable Kimmy Schmidt, votre diagnostic est le bon ! C’est la raison pour laquelle, vous êtes l’un de mes BFFF/Personnage préférés pour toute la vie.

Imaginez combien c’était cool pour moi de vous voir après tout ce que vous avez enduré (si vous n’avez pas vu la série 1. je parle ici d’un très très mauvais karma. 2. si je commence à chanter « Unnnnnbreakable » je parie que vous resterez assis sur votre chaise en me lançant un regard plein de pitié) vous lever chaque matin prête à vivre une journée 100% calories dans une ville énergisante comme New York. Une ville qui pour nous Français « bios » est l’équivalent de Disneyland. Et pour nous Françaises « bios » bien plus que ça c’est-à-dire pour toujours le terrain de jeu de Carrie Bradshaw. Oh, Kimmy ! Cet optimisme qui est le vôtre est encore meilleur que du beurre de cacahuètes finalement puisque rien ne peut empêcher les saisons de passer. Et que l’été rime avec bikini.

La première leçon que j’ai apprise grâce à vous, Kimmy, c’est que les gens heureux partagent. A Paris, France, Europe, il existe un endroit qui a grand besoin de bonheur (et de parfum, même bon marché). C’est la célèbre ligne 13 du métro parisien. Je me suis donc lancée. Devinez quoi ? Ça a fonctionné ! Enfin, indirectement. Les gens ne se sont pas subitement mis à sourire, s’excuser quand, comme d’habitude, ils ont confondu le wagon avec un terrain de rugby. Ils n’ont pas cessé de pousser, de jurer, de frapper ou même de rompre avec leur partenaire de vie au téléphone en listant tous les détails de leur ultime contact physique, ceux relatifs aux poils compris. Mais quand j’ai commencé à chanter l’hymne de Kimmy la moitié d’entre eux a choisi le Tofu.

Ils sont descendus du train. Et nous avons enfin pu respirer à nouveau et même goûter, comme vous le feriez Kimmy, aux joies d’un voyage souterrain. Même si, amis américains si vous lisez ce post, Pixar avait raison, oui, il y a des rats à Paris en 2015 et les autorités ne font rien contre. Quoi qu’il en soit, Kimmy, corrigez-moi, si j’ai tort, apprécier au mieux les toutes petites choses et sympathiser avec les rats, c’est le secret du bonheur dans la vie, non ?

La semaine prochaine dans ILTVSW … Oups, pas encore tranché, désolée.

© Netflix

Ellie Kemper (Kimmy Schmidt) © Netflix

Titre/Title: Unbreakable Kimmy Schmidt
Créateurs: Tina Fey & Robert Carlock
Cast: Ellie Kemper (Kimmy Schmidt)
Chaîne: Netflix

Dear Kimmy

When we were kids, life was about happiness and happiness was about peanut butter. And this was such an universal truth that on the other side of the Atlantic in Paris, France, Europe – not sure you made it to this chapter before that awful thing happened to you – we could have concentrated chesnut cream in tubes. Sometimes, we would throw up of course. But most of the time, the chesnut’s magic worked. We were happy. Literally. But as time passes, progressively, without us even noticing, our life shifts from Nutella (also a winner) to Tofu. And suddenly, we are trapped in an organic existence. In others words, an adult life where happiness equals rights and unhappiness equals obligations. And there is no way you can find it in a tube or in a jar. We are so screwed, yes Kimmy, from the show Unbreakable Kimmy Schmidt ! You are right ! That’s why you are my BFFF/Best Fiction Friend Forever.

Imagine how cool it was for me to see you after what you went through (if you haven’t seen the show 1. talking here about bad bad things people. 2. if I start to sing « Unnnnnbreakable » I bet you will stay on your chair staring at me with pity) waking up every morning ready to live a full fat day in the electrifying New York City. Which for us organic French people is the equivalent of Disneyland. And for us organic French women far better than that, forever Carrie Bradshaw’s playing field. Oh Kimmy ! All that positiveness of yours is even better than peanut butter considering that no one can prevent seasons from happening. And that summertime is bikini time. But on the plus side of organic with no curfew.

The first lesson I have learned from you, Kimmy, is that happy people share. So I tried. In Paris, France, Europe, there is a place that could really use some happiness (and not even fancy perfume). It’s the well-known subway line number 13. I was in a Kimmy sharing mood so I decided to try some Kimmy’s energy. Guess what ? It worked. Not directly, though. People didn’t suddenly start to smile or apologize when they took the wagon for a football field, pushing, cursing, hitting or even breaking up loudly with their life partners on their phones giving all the details of why their last intercourse was crappy including the hair parts. When I started singing the Kimmy anthem half of the wagon decided for Tofu.

They got off the train. And the rest of us could breathe again and even enjoy, as you Kimmy would do, a lovely underground trip in Paris, France, Europe. Even though, American people if you do read this post, Pixar was right there are such things as rats in Paris in 2015 and yes the authorities really do nothing about it. Anyway Kimmy correct me if I am wrong, trying to make the most of the tiniest little things and sympathizing with rats, are the secret of an happy life, right ?

Next week in ILTVSW … Oups, not decided yet, sorry.

Retrouvez ce billet dans la sélection Séries Mania

Une Réponse to “BFFF Weekly 56: Peanut butter > Tofu”

Trackbacks/Pingbacks

  1. ILTVSW best Best Fiction Friends Forever Winter 2015 | I love TV so what? - 05/04/2015

    […] Kimmy … BFFF Weekly 56 : Peanut butter > Tofu […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :