BFFF Weekly 58 : Life sucks again but it might end up great

21 Juin

FRA/ENGLISH

Shérif Bezzerides

On dit qu’il faut se fier à son instinct. Il parait que c’est la solution de sécurité dans la vie, en général, et dans les relations, en particulier. Mais, aujourd’hui, je suis convaincue du contraire. Cela serait une énorme erreur. Désolée, donc, mon instinct mais je ne t’écouterai pas. Shérif Bezzerides de la série True Detective, je sais que nous ne serons jamais amies. Et cela n’a rien à voir avec le fait que vous passez vos journées dans la ville fictive de Vinci, Californie.

Pour être précise, je vais être amie avec vous mais vous ne serez pas amie avec moi. Vous n’êtes pas ce genre de filles. Les trucs girly, très peu pour vous. Vous êtes bien trop occupée à garder la tête hors de l’eau dans les bons jours et tenter de survivre dans les mauvais. Vous êtes du genre guerrière. Un personnage féminin fort et subtilement dessiné. Si nous prenions un café dans un diner sordide de Californie du sud, je suis certaine que vous me mettriez en garde. Les sentiments ne font pas du bien aux gens. Ils blessent. Pour rester debout, il faut s’en garder. En plus, vous ne me connaissez pas et je ne vous connais pas, vous diriez sûrement.

Évidemment, je serais en total désaccord. Premièrement car les gens qui lisent mon blog savent que je crois aux sentiments. Deuxièmement parce que je crois aussi savoir qui vous êtes. Vous me rappelez un autre flic salement amoché par la vie. Un type appelé Rust Cohle qui bossait en Louisiane. Comme vous il était sage, brillant et totalement obsédé par son boulot. Ces jours-ci, Shérif, les gens parlent beaucoup de lui. Ils disent qu’il était plus intéressant que tous les personnages de la série dans laquelle vous vivez.

Je ne partage pas leur point de vue même si j’ai adoré toutes les minutes de la sienne et considère qu’elle est un grand objet télévisuel. Mais je n’attendais pas de vous que vous en soyez une réplique. Quel aurait été l’intérêt ? Donc, vous êtes différente. Donc, vous avez une esthétique propre. Votre photo est moins spectaculaire. Et la magie de la relation entre Rust Cohle et son partenaire Marty Hart s’est envolée pour toujours. En tant qu’adultes, nous devons l’accepter. Cela posé, le meurtre d’un officiel de la ville n’est, une fois encore, pas le sujet de votre créateur Nic Pizzolatto. Il utilise le genre pour poser une question qui restera sans réponse pendant longtemps encore. Son arche perdue serait cet amour que nous recherchons pour donner un sens à notre existence.

Après les trois épisodes que j’ai pu voir, je suis certaine que vous et vos partenaires Ray Velcoro (Colin Farrell) and Paul Woodrugh (Taylor Kitsch) êtes des bombes à retardement et que lorsque vous exploserez, cela nous offrira un intéressant moment de télévision. Évidemment, cela ne sera pas drôle. Mais pourquoi cela devrait-il l’être ? Dieu sait que je vénère Groucho Marx mais si tout devait être drôle rien ne serait jamais gai. Ceux qui sont déjà tombés amoureux d’une tragédie grecque savent que le désespoir peut être un puissant divertissement et très nourrissant pour l’âme simultanément …

La semaine prochaine sur ILTVSW … Oups, pas encore tranché, désolée.

 

© HBO

 

Titre/ Title : True Detective S2
Créateur/ creator : Nic Pizzolatto
Cast : Rachel McAdams (Ani Bezzerides)
Chaîne/Network : HBO/ OCS (France)

Sheriff Bezzerides

They say that you have to trust your gut ! That it is the only safe move in life in general and in relationships in particular. But today I really think it would be a bad move. A huge mistake. So really sorry my gut but I do not give a damn. Sheriff Ani Bezzerides, from the show True Detective, I know for a fact that you and I will never be friends. And it has nothing to do with the fact that you spend your days in the fictional city of Vinci, California. 

I mean I am gonna be friend with you but you are not gonna be friend with me. Because you are not that kind of girl. The kind that do girly stuff. You are much too busy trying to keep your head out of the water in good days or to survive when things go bad. You are the warrior type. You are a strong female character drawn in a subtle way. If we had a coffee in a sordid diner of south California, you would probably warn me. Feelings are not good for people. Feelings hurt. To stay alive you have to stay away. Plus I dont’t know you and you don’t know me, you would also probably say.

Of course I would totally disagree. First of all because people who read my blog know that I do believe in feelings. Secondly because I kinda of know you, really. You remind me of another cop badly hurt by life. A man called Rust Cohle who worked in Louisiana. Like you he was wise and smart and obsessed by doing good work. These days sheriff, people talk a lot about him. Saying that he was way more interesting than the characters from the show you live in. 

I do not agree even though I loved every minute of his and still think of it as a great piece of TV. But I didn’t expect you to be the same. What would have been the point ? So you are different. So you look different. The photography is less spectacular. And the magic of Rust Cohle and his partner Marty Hart is forever gone. As grown-ups, we need to accept it. That said, the murder of a city manager is once again not the subject of your creator Nic Pizzolatto. He is using the genre just to raise a question that is not soon going to be answered. His lost ark would be the love we seek to give meaning to our lives. 

After the three episodes I was able to watch, I am convinced that you and your cop buddies Ray Velcoro (Colin Farrell) and Paul Woodrugh (Taylor Kitsch) are like human ticking time bombs. And that your blowning up at some point might also become some very interesting TV. Of course it is not going to be funny. But why would it need to be ? God knows Groucho Marx is my hero but if everything had to be funny nothing would be. Anyone who has ever fallen in love with a greek tragedy knows that human despair can both be highly entertaining & soul nourishing at the same time …

Next week on ILTVSW … Oops, not decided yet, sorry.

2 Réponses to “BFFF Weekly 58 : Life sucks again but it might end up great”

  1. Yann 21/06/2015 à 17:24 #

    ohlala, que j’ai hâââtteee……

Trackbacks/Pingbacks

  1. ILTVSW summer break 2015 ! | I love TV so what? - 26/07/2015

    […] Ani … BFFF Weekly 58: Life sucks again but it might end up great Rodrigo … BFFF Weekly 57: It started like a rebound … […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :