BFFF Weekly 60 : Cookie only diet

20 Sep

FRA/ENGLISH

Cooooooooookie,

Pour la majeure partie de ma vie d’adulte, j’ai été convaincue que mon pire petit secret était que si un jour j’avais la chance de rencontrer « Biiiip » IRL, je hurlerais bien plus fort qu’une fan de Mick Jagger sous extasy. Laissez-moi vous dire Cookie de la série Empire : j’avais tort. Je ferai beaucoup mieux la prochaine fois que j’aurai la chance de vous rencontrer. Nous nous sommes déjà croisées deux fois pour des raisons professionnelles à Paris et Monte-Carlo (troisième rang, sweat vert pomme ? Oh vous ne vous souvenez pas, je comprends, il y avait du monde).

C’est l’inconvénient de vouloir être appelé un journaliste professionnel, impossible de se laisser aller aux larmes et aux hurlements. Avec ou sans Kleenex. Pour être parfaitement honnête, nous expérimentons bien tout ça mais intérieurement. Et croyez-moi, il faut des années d’expérience pour arriver à maîtriser cette technique. C’est la raison pour laquelle vous êtes l’un de mes BFFF (Personnages préférés pour toute la vie à qui j’écris souvent).

Vous ne croyez ni aux limites ni en Martha Stewart et ses copines. Et d’habitude quand je pense no limit, je visualise plutôt un acteur blanc sexagénaire dans le rôle du fiancé qui donne la réplique à une actrice de 21 ans (d’après Wikipedia) dans une comédie romantique. Mais ça, c’était avant les leçons de développement personnel et de hip hop que vous m’avez données sur l’écran de ma télé. Je mourrais pour avoir le courage de faire juste 10 % de ce que vous osez et, oui, cela inclut de déambuler comme une reine simplement vêtue de lingerie fine et d’être bien plus sexy qu’Alexis Carrington dans Dynastie.

Si j’étais vous, Cookie, je n’aurais pas besoin de m’adresser à des gens qui n’existent pas. Je serais capable de dire à quelqu’un : « Je suis Cookie, vous voulez goûter ? ». Je crois au dur labeur donc je me suis entraînée. Mais quand c’est moi, ça ne sonne pas bien du tout et pas uniquement parce que mes parents m’ont prénommée Marianne. Mais je vais continuer d’essayer et peut-être qu’un beau jour, je me réveillerais et je serais enfin cette femme qui n’abandonne pas et ne se blesse jamais avec ses ongles de trois centimètres.

La semaine prochaine dans ILTVSW… Oups, pas encore tranché, désolée.

 

Taraji P. Henson (Cookie Lyon) © Fox

 

Titre/Title: Empire (2015)
Créateurs/creators: Lee Daniels & Danny Strong
Cast: Taraji P. Henson (Cookie Lyon)
Maths: 2 saisons/seasons
Chaîne/Network: Fox, W9 (France).

Cooooooooookie,

For most of my adult life I was convinced that my worst little secret was that if one day I got the chance to meet « Biiiip » IRL, I would scream much louder than a Mick Jagger fan on extasy. Well, let me tell you Cookie from the show Empire, I was wrong. I can do much better than that when I’ll see U again. I already did twice but on professional duty in Paris and Monte-Carlo (third row, green hoodie ? Oh you don’t remember, I totally understand we were a lot).

See that’s the downside of wanting to be called a professional journalist you can’t afford all the screaming and crying. With or even without a Kleenex. To be perfectly honest you do experience all that but from the inside. And believe me, it takes years of training to master this technique. That’s probably the reason why you are one of my BFFFs (Best fiction friends forever). 

You do not believe in limits and/or Martha Stewart and friends. Usually when I think no limit, I picture a 60 years old white actor being casted in the fiancé part of a Rom Com where the lead actress just turned 21 (says Wikipedia). But that was before the Cookie personal development & hip hop lessons I got watching U. I would die for the sole possibility of doing just 10% of what you do and yes it includes the walking like a queen part just wearing fine lingerie and looking way better than Alexis Carrington in Dynasty.

If I were you I wouldn’t need to be talking to people who are not for real. I’ll be able to say out loud : « Cookie that’s my name take bite ». I do believe in hard work so I have practiced. Yet it doesn’t sound quite well and not only because I was called Marianne. But I will keep trying and hopefully one day I will wake up and be that woman who never gives up and has no long nails accidents.   

Next week in ILTVSW… Oops, not decided yet, sorry.

3 Réponses to “BFFF Weekly 60 : Cookie only diet”

Trackbacks/Pingbacks

  1. ILTVSW Christmas break 2015 ! | I love TV so what? - 20/12/2015

    […] BFFF Weekly 60 : Cookie… Cookie only diet […]

  2. ILTVSW Easter Break 2016 | I love TV so what? - 13/03/2016

    […] BFFF Weekly 60 : Cookie #Empire… Cookie only diet […]

  3. ILTVSW summer break 2016 ! | I love TV so what? - 03/07/2016

    […] Cookie… BFFF Weekly 60 : Cookie only diet […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :