BFFF Weekly 61 : When Ari met Andy

25 Oct

FRA/ENGLISH

Ari, Ari ? AAAAAAAAARI !!!!!!!!

OMG, respirez un bon coup. Prenez un verre de Chianti. Faites des longueurs dans la piscine. Admirez le golfe de Naples. Ne vous laissez pas abattre ! Mais, s’il vous plaît n’ouvrez pas la bouche avant d’avoir terminé ma lettre. Je sais que vous vous ennuyez à mourir depuis que vous avez accepté de passer de longues vacances avec votre femme sur la Côte amalfitaine. Mais, croyez-moi, ces mots que je vous adresse aujourd’hui ne sont pas faciles à assumer pour moi non plus. Depuis près de trois ans, j’écris à mes BFFF (Personnages préférés pour toute la vie) et… boum, voilà que débarque une Française dans mon monde idéal. Et elle est agent. Et son prénom commence par un A. Oh Ari, pardon, c’est plus fort que moi. Andrea de la série Dix pour cent est devenue ma BFFF.

Vous êtes un bon gars. Votre visage est tout rouge et cela n’a rien à voir avec le soleil. Je vois bien que vous faites tout votre possible pour ne pas exploser et hurler : «  Qui est donc ce biiiiip de personnage français et quel est le biiiiiiip de problème avec toi aujourd’hui ? » Rien, Ari. Andrea est simplement le genre de fille avec qui on ne veut pas aller boire un coup mais qu’on rêve d’espionner parce qu’on est sûr de bien rigoler. Comme toi, elle est folle. Folle au point de vivre pour travailler et non travailler pour vivre. Elle préférait mourir plutôt que d’arrêter d’hurler au téléphone pour obtenir le bon rôle pour ses acteurs.

Elle est une apprentie vous, Ari. Sans vos problèmes de famille car elle n’en est pas encore à ce stade de sa vie. Quand votre rythme cardiaque sera revenu à la normale, vous pourrez vouloir laisser surgir ce brave type en vous et passer un coup de fil à Andrea. Sa vie privée est une cata. Et je devine qu’il fût un temps aussi où la polygamie était votre quotidien. Elle n’y peut rien si elle a dû mal à choisir. Du coup, elle paye le prix fort et aurait bien besoin de conseils pour reprendre la maîtrise de son existence. Oui, Ari, je vous demande d’être l’agent d’un agent. L’agent de ma toute première BFFF française.

Avis à mes lecteurs et à un grand spécialiste d’AG @serieseater, cette lettre, c’est de la frime. Je suis un être humain raisonnablement courageux mais pas au point de m’approcher d’un grizzly sous amphétamines. Donc, même si je pense chacun des mots que j’ai écrit,  je ne suis pas assez folle pour oser l’envoyer à Ari Gold…

La  semaine prochaine sur ILTVSW… Oups, pas encore tranché, désolée.

 

Camille Cottin (Andrea)

Jeremy Piven (Ari)

       

 

 

 

Titre/Title : Dix pour cent
Créatrice/creator : Fanny Herrero
Cast : Camille Cottin (Andrea)
Maths : 6 épisodes
Chaîne/Network : France 2

Ari, Ari ? AAAAAAAAARI !!!!!!!!

OMG, take a deep breath. Have a glass of Chianti. Go for a long swim in the pool. Admire the Naples Gulf. Do something ! But, please, do not open your mouth before you have finished to read my letter. I know, it is a lot to ask since you are bored to death on long vacations with your wife on the Amalfi coast. Believe me, Ari, this today letter is a lot to take for me too. I have been writing to my BFFF (Best Fiction Friends Forever) for nearly three years and… boom, just like that, a newbie French character enters into my world. And she is an agent. And her name starts with an A. Oh Ari, I can’t help it, sorry. Andrea from the new French show Dix pour cent is my latest BFF.

You are a good guy, Ari. Your face is red and it has nothing to do with the sun. But I can tell, you are doing your best not to explode and yell : « Who the fuck is this French character and what the fuck is wrong with you ? ». Nothing Ari. Andrea is just the kind of girl that you do not wanna hang out with but wanna follow discreetly. Because it is a lot of fun. See, just like you, she is crazy. Crazy as in living her life like her job was everything and as if she would prefer to die than to stop yelling into the phone to get the right movie for her actors.

She is a wannabe you. Except some of your troubles she is not going to have because she is not the family kind of girl. At least not yet. When your heart rhythm will be back to normal, you might want to wake up your inner nice man and give her a call. Because her private life is a mess. And I guess that in your thirties you had that polygamy type of issues too. She wants it all. And recently had to pay a heavy price. She might need some advice to make things right. Yes, Ari, what I am asking you is to become the agent of an agent. The agent of my first ever French Best Fiction Friend Forever.

To my readers, and a great AG specialist @serieseater do not panic, this letter was just my last night dream. I am a reasonably brave person but we do not want to come to close to, say, a grizzly under amphetamines, right ? So even though I believe in every word I have written, I am not crazy enough to send this letter to Ari Gold…

Next week in ILTVSW… Oops, not decided yet, sorry.

3 Réponses to “BFFF Weekly 61 : When Ari met Andy”

Trackbacks/Pingbacks

  1. ILTVSW Christmas break 2015 ! | I love TV so what? - 20/12/2015

    […] BFFF Weekly 61 : Andrea… When Ari met Andy […]

  2. ILTVSW Easter Break 2016 | I love TV so what? - 13/03/2016

    […] BFFF Weekly 61 : Andrea #Dixpourcent… When Ari met Andy […]

  3. ILTVSW summer break 2016 ! | I love TV so what? - 03/07/2016

    […] Andrea… BFFF Weekly 61 : When Ari met Andy […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :