Tag Archives: Robert King

BFFF Weekly 66 : Gone with the wine

1 Mai

FRA/ENGLISH 

Chère Alicia

Bon, ben, Alicia, je sanglote déjà. Et, si mes prévisions sont correctes, je vais sangloter pour un moment encore. Peut-être même, un an. Tout ça, c’est de votre faute, Alicia de la série The Good Wife. Un BFFF (Personnage préféré pour toute la vie mais vous le savez déjà à cause de ma première lettre) n’est pas supposé provoquer ce genre de réactions. Un BFFF prend bien soin des siens. Un BFFF est toujours prêt à les éclairer sur les choses de la vie. Ça fait un bien fou considérant que, si on prend 2 secondes pour y penser, c’est quand même l’expérience la plus étrange qui nous ait été promise. Nous venons au monde, nous nous démenons pour faire du mieux possible et, boum, on doit dire au revoir. Un au revoir du genre définitif. Et si nous avons beaucoup de chance, nous serons les premiers à dire au revoir. Je sanglote.

Donc, Alicia, le temps des adieux est venu pour nous. Votre série se termine après 156 épisodes (presque) superbes de télévision. De la télévision à personnages. De la télévision qui parle de nous. De la télévision dont les femmes sont le sujet. Oui, j’ai appris un tas de trucs grâce à vous sur la manière de me comporter dans tous les départements de ma vie. J’ai même fait une liste. Je suis ce genre de monstre maniaque. Je sais que vous me comprenez Alicia car vous êtes à fond 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Au boulot

  • une connaissance parfaite de Guerre et Paix (Tolstoï) est indispensable.
  • les gens ne sont pas toujours ce qu’ils semblent être.
  • les gens peuvent être ce qu’ils semblent être.
  • dans les deux cas, il faut toujours considérer la situation devant un verre de vin rouge pour prendre la bonne décision.
  • la vie semble compliquée ? Faire plein d’heures sups, tout paraîtra plus simple… en dehors du bureau.
  • ne jamais abandonner car plein d’ennuis arrivent. Les ennuis, c’est mieux que le maquillage. Ils font de nous des gens meilleurs.
  • le beau gars que vous trouvez charmant, ne perdez pas un an à tourner autour de lui comme un poisson rouge dans son open space, foncez. Parce que contrairement à la bonne résolution du 1er janvier de faire votre jogging toute les semaines, vous finirez de toute manière par foncer. Avec tout ce que nous savons de la vie, personne ne peut vraiment prédire combien de temps vous en profiterez.
  • confiance. Un truc qui n’existe pas. A moins que vous n’y trouviez un énorme réconfort. Cela ne signifie pas que les gens sont mauvais. Cela signifie qu’ils changent. Un jour, ils pensent bleu. Et, le lendemain, ils ne jurent que par le rouge. Et c’est OK. La confiance ne devrait pas être un problème à condition de prendre un authentique plaisir à s’y abandonner ou à être une disciple de mère Teresa le jour où la personne en qui nous avions confiance prouve qu’elle ne la mérite plus. La vie & ses emmerdes…
  • confiance. Un truc qui existe. Le motto d’une vie heureuse. Un réservoir de plaisir. Un truc à régler entre soi et soi. C’est possible de décider d’être cette personne. D’essayer de se comporter de la meilleure des manières possibles. Bien sûr, c’est risqué aussi. Mais la vie a besoin de risques. Sinon, on loupe tous les meilleurs moments.
  • celui qui n’aime pas le vin rouge a un problème genre gigantesque (notez la manière dont je refuse, lâchement, d’écrire certains mots en français).

Ailleurs

  • drôle de question, je sais… Alicia, je peux vous demander comment vous arrivez à vivre une expérience sexuelle toute habillée de magnitude maximum et à reprendre ensuite le boulot comme d’hab’ sans passer par la case repassage ?
  • ne jamais porter de rouge. La couleur d’Alicia pour toujours. Les hommes (les vrais, aucun noms pour d’évidentes raisons) sont très conscients de cela.
  • si vous n’aimez pas le vin rouge, tentez la tequila.
  • sexe & amour = combo parfait. Cela dit, dans un contexte politique très tendu, peuvent fonctionner séparément #JusteAuCasOù.

La semaine prochaine dans ILTVSW … Oups, désolée, pas encore tranché.

 

Titre/Title : The Good Wife (2009-2016 )
Créateurs/creators : Michelle et Robert King
Cast : Julianna Margulies (Alicia Florrick)
Saisons/seasons : 7
Chaîne/Network : CBS

IMG_0034

Josh Charles, Julianna Margulies et Chris Noth © CBS

Dear Alicia

Just so you know Alicia, I am sobbing. And if my predictions are correct I will be sobbing for a while. It might even be for a year. And it is all because of you, Alicia from The Good Wife. A best Fiction Friend Forever (BFFF but you already know that because of my first letter) is not supposed to cause that kind of reaction. A BFFF takes good care of his or her people. A BFFF is always there to explain that thing called life. Which is, if we take 2 secs to considered it, the weirdest experience we were ever promised. We come to life, fight for making the most of it and, boom, have to say good-bye like in *forever good-bye*. And if we are really lucky, we will be the first one to say bye. I am sobbing. 

So Alicia good-bye time has come for us. Your show is ending after 156 episodes of mostly great television. Television about characters. Television about us. Television about, we, women. Yeah, I learned a lot thanks to you about how to be a woman in every departments of my life. I am that kind of freak maniac lists person. I know you get it, Alicia because of all the stuff you are handling 7/7 24/24.  

Work place

  • a perfect knowledge of Tolstoï’s War and Peace is required.
  • sometimes people are not what they seem.
  • sometimes people are what they seem.
  • in both cases you need a lot of red wine thinking to make the right decision.
  • you think life is complicated ? do long offices hours, it will seem simple.
  • never give up because a lot of troubles are coming. Troubles are even better than make-up. They make you a better person. 
  • that pretty face you find pretty, well do not waste a whole year going in circles around him like a goldfish in an open-space, just do it. Because unlike the running commitment you took on the first of january morning, you will end up doing it anyway. And because of what we know about life, who knows how long you will be able to enjoy it.
  • trust. There is no such a thing. Unless you find huge pleasure in it. It doesn’t mean that people are bad or anything. It means that people change. One day they think blue, the day after they go for red. And it is OK. So the trust issue shouldn’t be one as long as we find genuine joy in trusting and genuine joy in being a mother Teresa kind of person when the person we trusted is not to be trusted anymore. Shit happens. 
  • trust. There is such a thing. It can even be a happy life motto. You can find huge pleasure in it. That’s between you and you. You can decide to always be that person. To behave in the best possible way. Of course, it is risky. But at some point life needs to be. Otherwise you will miss all the funny parts.
  • if you do not like red wine, you are screwed my friend.

Romantic place

  • freaking question… Alicia may I ask you how do you manage having a sex experience that has the maximum magnitude staying dressed and then going back to work as usual with no clothes ironing needed ? 
  • never wear red. This forever Alicia’s color. Men (real ones, no names naming for obvious reasons) are very aware of that.
  • if you do not like red wine, try tequila. 
  • sex & love perfectly work together. Though under a lot of political pressure they can also work apart #JustInCase.

Next week in ILTVSW… Oops, not decided yet, sorry.

BFFF Weekly 50: Too good yet true

16 Nov

FRA/ENGLISH 

Chère Alicia

Il n’y a pas d’autre façon de dire cela, vous allez donc devoir me pardonner deux fois. J’ai totalement foiré. Sur un plan professionnel comme sur le plan personnel. Et j’entends ici, grâce à cette lettre ouverte, tenter de réparer mon erreur. Une démarche vouée à l’échec car de nombreuses personnes voient en vous, Alicia, de la série The Good Wife, une sainte et vont, donc, qualifier ma tentative de diabolique. Je vais pourtant tout assumer en faisant de vous mon 50e BFFF/Personnages préférés pour toute la vie à qui j’écris chaque semaine.

Pendant plus de cinq ans, j’ai eu tout faux. Je vous ai pris pour quelqu’un que vous n’étiez pas. Un personnage ennuyeux dans une série procédurale barbante que je considérais avec dédain. Les gens, si vous avez une réserve de tomates pourries, c’est le moment. Je sais que la punition fait partie du processus de guérison dans notre société judéo chrétienne.

Alicia, la façon dont je voyais les choses en dit long sur le danger des préjugés. Saison 1, scène 1. Vous êtes la femme d’un politicien. Vous essayez de surmonter un banal scandal sexuel. Vous êtes une avocate qui reprend le boulot. OK donc il va y avoir beaucoup de dossiers et beaucoup de batailles à mener. Vous êtes aussi la mère de deux ados donc il y aura beaucoup de batailles à mener et quelques dossiers. Après une poignée d’épisodes, j’ai abandonné. Même si je suis impardonnable je tiens cependant à rappeler que vous êtes née en 2009 c’est-à-dire la même année que Parks & Recreation et que je vis un truc intense avec les comédies.

Mais grâce à Twitter The Good Wife a fini par faire son chemin jusqu’à mon cerveau. Il y a un gars, un blogueur français que vous devriez absolument suivre @serieseater (éloquent, effectivement) qui ne cesse de faire les louanges de vous et vos confrères du cabinet Lockhart Gardner. Il se trouve que je sais qu’il s’y connait en matière de séries TV. Pour être honnête, j’ai d’abord ignoré toute la folie qui a entouré votre retour pour une sixième saison. Mais vous the good wife attirez de nombreux bons connaisseurs – s’ils lisent ce billet, ils se reconnaitront, j’en suis certaine.

Donc la semaine dernière, je me suis dit: « Allez, ma grande ! cela peut être positif de prendre le temps de réévaluer les choses. Allez, achète la saison 1! » J’ai cette drôle d’habitude de toujours obéir aux ordres que je me donne. Oui, je sais Alicia, nous avons cela en commun ; ) Aussitôt dit, aussitôt fait. Et comme il se trouve que j’ai eu beaucoup plus de temps que prévu, j’ai enchaîné sur la saison 2 et la saison 3. Cela fait beaucoup de télé. Mais, je n’ai pas pu m’arrêter.

Alicia, vraiment, le titre de votre série n’en révèle pas la puissance. Vous êtes une good wife, et alors ? Ça intéresse qui ? Vous êtes surtout une personne géniale. Une preuve vivante que l’on peut survivre, conserver sa dignité et même progresser quelles que soient les circonstances que l’on doit affronter. C’est réconfortant, inspirant et, surtout, extrêmement divertissant. Si vous voulez une preuve de ma sincérité mon prochain achat sera une bouteille de vin rouge.

Mais, je crains que cela ne suffise pas. Vous et moi avons un autre problème. Sur un plan personnel, je dois aussi vous présenter des excuses. Depuis que je vous ai rencontré, je ne peux pas m’empêcher de prier secrètement pour que plein de choses continuent de vous arriver. Et quand j’écris des choses, je pense, aussi, à des trucs désagréables. Pour conserver ce rythme fou dans votre existence. C’est très mal. Je culpabilise à fond. Mais, je n’y peux rien. Je suis devenue accro.

La semaine prochaine dans ILTVSW … Oups, désolée, pas encore tranché.

Julianna Margulies (Alicia Florrick)

Titre/Title: The Good Wife (2009-    )
Créateurs/creators: Michelle et Robert King
Cast: Julianna Margulies (Alicia Florrick)
Saisons/seasons: 6
Chaîne/Network: CBS

Dear Alicia

There is no other way to say this so you will have to forgive me twice. I totally screwed up. Both on a professional and a personal level. And with this open letter, I intend to make things right. Which is probably not going to happen because a lot of people refer to you Alicia from the show The Good Wife as a saint and logically to my position as a devilish one. But I am going to take full responsibility and make you my BFFF/Best fiction friend forever number 50. 

For the last five years I got it all wrong. I mistook you for someone you were not. A boring character in a boring procedural show that I watched with disdain. People if you want to throw me rotten tomatoes, go ahead ! Punishment is a part of the healing process we live under the Judeo-Christian influence, don’t we?

Alicia the way I was seeing things tells a lot about the danger of prejudices. Season 1, first scene. You are the wife of a politician. You are trying to survive a banal sex scandal. And then, you are a lawyer going back to work. So there is going to be lots of cases and a lot of struggling. OK you also are the mum of two teenagers so there is going to be a lot of struggling and some cases. After a few episodes I quit. Not that there are excuses to my behavior but you were born in 2009. The same year than Parks & recreation and I love funny. 

But thanks to Twitter The Good Wife song started to play in my brain. There is a guy, a French guy, a blogger, that you should definitely follow @serieseater (the name says it all, yes) who constantly praises you & your coworkers at the law firm Lockhart-Gardner. I happen to know he knows quite a lot about TV shows. Still, first I kind of ignored the all craziness going on on line about your return for season sixth. But you, the good wife, attract a lot of very good people attention – if they read this post they will recognize themselves for sure. 

So a week ago I told to myself : « Come on girl ! Sometimes good things happen when you take the time to reevaluate. Come on ! get this season 1 » I have this strange habit to always obey to the orders I give to myself. Yes, I know Alicia, this we have in common ; ) An so I did. And because I had a lot of time last week, I also watched season 2 and 3. That’s a lot of TV. But I couldn’t stop.

Alicia, the title of your show is a hell of an understatement. Who even care if you are a good wife? You simply are a great individual. The living proof that one can survive, keep his dignity and even improve as a person whatever craziness is happening. And it’s both comforting & inspiring. And extremely entertaining. If you need a proof of my sincerity my next purchase is going to be a bottle of red wine. 

But this isn’t going to be enough. Because this raises another issue between us. On a personal level, I also need to apologize. Ever since I really met you, Alicia, I keep praying secretly that a lot of things will keep happening to you. And by things I include not only good ones. To keep the incredible pace of your life. It’s so wrong. I feel so bad. But I so can help it. I became an addict.    

Next week in ILTVSW … Oops, not decided yet, sorry.

%d blogueurs aiment cette page :