ILTVSW Pilot crush: The Affair

12 Oct

FRA/ENGLISH

Il arrive que deux personnes bien prennent de mauvaises décisions. Ne fuyez pas, loin de moi l’idée de vous infliger une leçon de morale dans ce petit billet. Pour la simple raison que si le storytelling devait être jugé selon ce critère, eh bien nous préférerions escalader l’Everest pendant une tempête de neige plutôt que de nous vautrer sur un canapé en oubliant jusqu’à l’existence du reste du monde pour regarder deux étrangers se lancer dans ce qui demeure l’expérience ultime pour tout être humain: l’amour.

Confession de la semaine, je suis sur le point de craquer pour deux personnes sur le point de s’aimer. Et je n’en ai même pas honte. Parce que la dernière née des séries Showtime,The Affair, dès mardi sur Canal Plus séries, fait quelque chose d’inédit. Oubliez les violons, Cendrillon et sa version low cost AKA The Bachelor. La série met en scène Eve et Adam IRL. Elle propose un examen clinique du chemin personnel qui conduit deux inconnus – une femme et un homme dans la série, mais une autre combinaison serait possible tant l’écriture puissante lui confère une portée universelle – à se reconnaître l’un dans l’autre. Au point que leur rencontre va faire imploser toutes leurs croyances, effacer leur passé et détruire les gens qui comptaient jusque-là pour eux. Peut-être même, les pousser au crime.

C’est ce qui arrive à Alison et Noah. Deux personnages savamment créés par Sarah Treem et Hagai Levi. Deux scénaristes qui parviennent à restituer les mensonges que l’on se raconte à soi-même comme rarement à la TV. Dans la lignée de leur travail dans  In Treatment série imaginée par le second. Alison et Noah, deux personnages incroyablement interprétés par Ruth Wilson et Dominic West qui transcendent les choses du quotidien. Deux êtres humains tout à fait recommandables. C’est-à-dire pas des serial lovers névrosés. Tous les deux sont mariés. Lui, apparemment, plus harmonieusement qu’elle. Il est prof et écrivain. Il a quatre enfants et une femme qui l’aime. Elle est serveuse et tente de tenir debout après un drame. Pour des raisons différentes, tous les deux sont perdus dans une solitude. Témoins passifs de leur existence. Jusqu’à cette rencontre qui va tout bouleverser.

The Affair semble être un objet télévisuel prometteur car elle dit quelque chose d’important d’un domaine délicat, celui de l’intime. Ce qui est toujours très risqué car beaucoup plus difficile à manipuler que les grands thèmes comme « la corruption en politique, c’est mal ». Même si nous sommes tous d’accord pour reconnaitre qu’évidemment, l’enjeu n’a pas la même portée. La série pourrait bien dire que non les histoires d’amour, à la TV, ne comptent pas pour rien. Et que oui, on va souffrir car l’amour est quelque chose de bien réel et non un simple fantasme. Que chacun y cherche et y trouve quelque chose de différent. Et, ça, c’est sacrément fascinant à observer.

 

 

The Affair (2014 – )
Créateurs/Creators: Sarah Treem & Hagai Levi
Cast: Ruth Wilson (Alison Bailey), Dominic West (Noah Solloway), Maura Tierney (Helen Solloway), Joshua Jackson (Cole Lockhart).
Maths: 10 episodes
Chaîne: Showtime, Canal Plus séries (France)

 

Sometimes two good people can do bad things. Do not worry this is not going to be a morally charged piece of writing. For the simple reason that if TV storytelling had to be greenlighted under this criteria, well we would rather climb the Everest during a snow storm than seat on a coach unaware of the rest of the world just to watch two strangers engaging in what still is the ultimate human being experience: love. Confession of the week, I am about to fall for two people falling in love. And I am not ashamed. Not a bit. Because Showtime last show The Affair is doing something new. Forget about the violins, Cinderella and the low cost version of it AKA The Bachelor. The show is about about Eve and Adam IRL. It is a clinical exploration of the personal path that leads to perfect strangers a woman & a man in the show, but It could be another combination because of the universal power of the writing, to recognize themselves in each other. Up to the point that their encounter is going to crash all their beliefs, erase their past and destroy their loved ones. And maybe even end up by a crime.

That’s what happens to Alison and Noah. Powerfully designed by Sarah Treem and Hagai Levi, the show creators. Two scribes that do master the art of depicting the lies we tell ourselves. We already know that thanks to their previous work In Treatment created by Hagai Levi . Alison and Noah, two characters masterfully played by Ruth Wilson and Dominic West. The pair completely transcends the things of our daily routine. Both of them are decent people. Meaning not neurotic serial lovers. Both of them are married. He seemingly more happily than her. He is a writer and a teacher. He has four kids and a loving wife. She is a waitress and is trying to survive after a drama. But for different kind of reasons both are lost in their loneliness. Passive witnesses of their lives. Until the day they meet.

Ultimately we have the feeling that The Affair is rare because it says something important on the most difficult level, the intimate one. Which is risky business because in some ways obviously more delicate to deal with than, say, the « corruption in politics is wrong » theme even though we will agree that it is less important stuff. The Affair might be saying that no a love affair, on TV, doesn’t have to be minor. And that, yes it is going to hurt because that thing called love is not a fantasy. It actually does exist. Everyone is looking for and finding something different in it. That’s a damn fascinating thing to watch.

Une Réponse to “ILTVSW Pilot crush: The Affair”

Trackbacks/Pingbacks

  1. ILTVSW best Best Fiction Friend Forever fall/winter 2014 | I love TV so what? - 14/12/2014

    […] également très curieuse de savoir si, comme moi, vous avez craqué pour P’tit Quinquin, The Affair ou Black-ish ou éclaté de rire devant certaines scènes de Marco […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :